Naissance d’une organisation d’étudiants haïtiens à Cuba

By | January 4, 2020

Un groupe d’étudiants haïtiens à Cuba créent une organisation à la Havane, à l’espace de Tropicana, ce samedi 28 décembre 2019. Dénommée Communauté Estudiantine Haïtienne à Cuba (CEHC), elle est inaugurée deux jours après sa formation, soit le lundi 30 décembre 2019.

Avec deux grandes instances décisionnelles qui sont le Comité Central et l’Organe Exécutif formant tous les deux son Conseil de Direction, la CEHC veut travailler pour l’intégration des étudiants haïtiens au sein de la communauté et y promouvoir l’unité et la solidarité. Selon Marc-Kendy Losier, le Chargé des relations internationales et de communication, les objectifs de l’organisation sont multiples. Elle vise l’établissement et le renforcement des liens entre les étudiants haïtiens autofinancés, les boursiers haïtiens et l’Ambassade d’Haïti à Cuba.

Ne restant pas là, à côté de ces objectifs sont ajoutés la participation à la résolution des problèmes des étudiants haïtiens à Cuba, la promotion de la science et de la culture haïtienne à Cuba, hausser les valeurs patriotiques et reflechir sur les problèmes sociaux qui saccagent Haïti.

Ayant réalisé sa première Assemblée Générale le 28 et le 30 décembre 2019, la communauté contient plus de 70 étudiants, issus de 5 provinces et de la Capitale cubaine, qui évoluent dans plusieurs domaines d’études, tels la Médecine, la Psychologie, le Droit, l’Économie.

Pour le Comité central, Ruben Junior Desrosiers est le président, suivi du Coordonnateur Général et du Secrétaire Général qui sont réspectivement Leonaldo Louis-Jeune Saint-Juste et Patrick Junior Alliance. L’Organe Exécutif est, quant à lui, composé du Coordonnateur Général et du Chargé des relations internationales et de communication, sus-cités, de Fabrice Jean, chargé de culture; de Jackson Joseph Fils, chargé de la section interprovinciale et de Jocelin Rèvost, Trésorier.

Alors que les autorités haïtiennes s’entre-déchirent dans un vaste combat pour le pouvoir ignorant la masse accroupie dans une situation nauséeuse, les jeunes Haïtiens du pays et d’ailleurs se réunissent. Reste à savoir maintenant quel feu va cracher ce volcan, lorsque l’on considère le problème de continuité qui efface au jour le jour les projets faramineux et orgueilleux de nos jeunes haïtiens.

SOURCE.: http://www.tripfoumi.com

Loading...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *