Comment Haïti a aidé les Américains persécutés chez eux.

By | November 21, 2019

Le 1er mars 1847, le sénat élit Faustin Soulouque président d’Haïti alors qu’il n’était même pas candidat. N’étant pas le premier intéressé à sa propre élection, il met en garde ceux qui veulentt le propulser à la tête de l’État pour leurs propres intérêts, et fait la déclaration suivante : “Si je suis nommé chef d’État, je saurai me conduire en chef!”.

Le 2 mars 1847, il prête serment et remplace le président Jean-Baptiste Riché. Le 25 août 1849, il s’entend avec le parlement de le proclamer Empereur. Le 18 avril 1852, il est couronné et devient Empereur sous le nom de Faustin 1er. Il purge l’armée de l’élite mulâtre qui la dirigeait; il installe des loyalistes noirs dans les postes administratifs et crée une noblesse noire; il fait deux tentatives pour récupérer la République Dominicaine militairement, puis la Navase en avril 1858.

En 1859, l’Empereur haïtien invite les Américains noirs de Louisiane en difficulté à s’installer en Haïti, et fait organiser gratuitement le transport de 350 Américains noirs persécutés vers Haïti. Mal vu par le gouvernement américain, Faustin Ier est victime d’une conspiration menée par le général Nicolas Geffrard. Le 15 janvier 1859, Faustin Ier est renversé, s’exile en Jamaïque et Nicolas Geffrard devient président à vie d’Haïti. Soulouque meurt à l’âge de 84 ans, le 6 Août 1867 à Petit-Goâve.

PROFILE AYITI vous propose “Rogozinski, Janvier 1999, A Brief History of the Caribbean, New York: Facts on File, Inc. p. 220; The Encyclopedia Americana (1920)/Faustin Ier; Gustave d’Alaux, L’Empereur Soulouque et son empire, Revue des Deux Mondes”.

#Team_PROFILE_AYITI
#AYITI_SANS_MENSONGE.

Notes de Charles Philippe BERNOVILLE
Président et directeur des recherches.

Loading...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *